23 avril 2023 7 23 /04 /avril /2023 11:01

Nous nous retrouvons une bonne trentaine au forum pour nous rendre en huit voitures sur l’aire de détente de BENIVAY- OLLON . Le parcours sans histoire nous a permis d’admirer en cours  de route de magnifiques paysages Drômois, sauvages et fleuris. Les véhicules garés, Philippe et Claude resteront sur place pour prendre possession du site et préparer le barbecue. Les 28 autres partiront randonner  pour 10 Km et 380m de dénivelé. Nous sommes 3 accompagnateurs  pour encadrer le groupe, Pierre Jean en tête (pas longtemps…) Benoit en position centrale et Bruno en fidèle serre-file. Merci à lui, un vrai "Patou". On franchira donc le gué pour remonter d’abord sur le large chemin qui longe l’Eygemarse  jusqu’a "Pié de Bœuf" où une petite pause est bienvenue après ces lacets. 

...................................Benivay-Ollon Journée Grillades & détente
...................................Benivay-Ollon Journée Grillades & détente
...................................Benivay-Ollon Journée Grillades & détente
...................................Benivay-Ollon Journée Grillades & détente
...................................Benivay-Ollon Journée Grillades & détente
...................................Benivay-Ollon Journée Grillades & détente
...................................Benivay-Ollon Journée Grillades & détente
...................................Benivay-Ollon Journée Grillades & détente

Arrivés au Col de la Vôte, nouvelle petite pause avant de basculer dans la foret des Baronnies d’abord en balcon puis, après une brève , nous suivrons le sentier qui descend vers la Chapelle saint Jean, en file indienne dans un sentier cool et fleuri permettant d’admirer la chapelle campée fièrement  sur son piton rocheux ,puis en désescalade rapide jusqu’à la plaine s’étendant au pied de la chapelle. Une pause permettant de se regrouper nous permettra d’arriver ensemble à la chapelle. Magnifique et accueillante par la petite salle ouverte à tous sous la protection des randonneurs. Bien sûr la chapelle elle-même est protégée mais accessible aux regards.

...................................Benivay-Ollon Journée Grillades & détente
...................................Benivay-Ollon Journée Grillades & détente
...................................Benivay-Ollon Journée Grillades & détente
...................................Benivay-Ollon Journée Grillades & détente
...................................Benivay-Ollon Journée Grillades & détente
...................................Benivay-Ollon Journée Grillades & détente
...................................Benivay-Ollon Journée Grillades & détente
...................................Benivay-Ollon Journée Grillades & détente
...................................Benivay-Ollon Journée Grillades & détente
...................................Benivay-Ollon Journée Grillades & détente
...................................Benivay-Ollon Journée Grillades & détente
...................................Benivay-Ollon Journée Grillades & détente
...................................Benivay-Ollon Journée Grillades & détente
...................................Benivay-Ollon Journée Grillades & détente
...................................Benivay-Ollon Journée Grillades & détente
...................................Benivay-Ollon Journée Grillades & détente
...................................Benivay-Ollon Journée Grillades & détente
...................................Benivay-Ollon Journée Grillades & détente

Il est temps de redescendre de notre perchoir car le Barbecue nous attend, et bien plus encore.. 
En  effet, accueil royal, tables (avec nappe !) et chaises mises, apéritif prêt et braises bien chaudes prêtes à rôtir saucisses et merguez ! 
Que dire de l’ambiance conviviale, chacun ayant préparé qui une entrée : quiche, pissaladière, chips qui un dessert , tarte aux pomme ou au citron meringué, cake. La liste est trop longue.
Mais après l’apéro (le vin blanc est parti très vite) ce sera Saucisses et  Merguez que Claude avec son professionnalisme aidé de Philippe nous auront régalé. Mais aussi son brie délicieux que la plupart ont dégusté sans pain (non pas qu’il ait manqué) tellement il était délicieux.
 

...................................Benivay-Ollon Journée Grillades & détente
...................................Benivay-Ollon Journée Grillades & détente
...................................Benivay-Ollon Journée Grillades & détente
...................................Benivay-Ollon Journée Grillades & détente
...................................Benivay-Ollon Journée Grillades & détente
...................................Benivay-Ollon Journée Grillades & détente
...................................Benivay-Ollon Journée Grillades & détente
...................................Benivay-Ollon Journée Grillades & détente
...................................Benivay-Ollon Journée Grillades & détente
...................................Benivay-Ollon Journée Grillades & détente
...................................Benivay-Ollon Journée Grillades & détente
...................................Benivay-Ollon Journée Grillades & détente

Après, Carpe Diem : Sieste, papotage, blagues (Jean Marc et Claudine se donnant la réplique !..), Belotte et… Pétanque ! Partie endiablée scrutée par un couple d’Italien assis au bord de leur fourgon aménagé. En fin de compte cela se terminera par un échange de mousseux Italien avec  une tarte aux pommes super délicieuse.

...................................Benivay-Ollon Journée Grillades & détente
...................................Benivay-Ollon Journée Grillades & détente
...................................Benivay-Ollon Journée Grillades & détente
...................................Benivay-Ollon Journée Grillades & détente
...................................Benivay-Ollon Journée Grillades & détente
...................................Benivay-Ollon Journée Grillades & détente
...................................Benivay-Ollon Journée Grillades & détente
...................................Benivay-Ollon Journée Grillades & détente
...................................Benivay-Ollon Journée Grillades & détente
...................................Benivay-Ollon Journée Grillades & détente
...................................Benivay-Ollon Journée Grillades & détente
...................................Benivay-Ollon Journée Grillades & détente
...................................Benivay-Ollon Journée Grillades & détente
...................................Benivay-Ollon Journée Grillades & détente
...................................Benivay-Ollon Journée Grillades & détente

Hélas, vers 17h30, il a bien fallu se résoudre à partir pour rentrer chez nous, mais quelle belle journée !


A recommencer, absolument…!


Merci à tous pour leur participation culinaire et technique, tellement nombreux (en fait tout le monde) que je ne les nommerai pas de peur d’en oublier ne serait-ce qu’un seul. Et celui (ou celle là) ne le mériterait pas (d’être oubliés)…
 

19 avril 2023 3 19 /04 /avril /2023 13:43

Nous nous retrouvâmes 11 randonneurs au Forum, malgré un mistral violent pour aller aux Arènes d’Uzès où nous attend déjà le Président du Club (faisant partie de l’organisation) et son épouse. Nous fûmes ainsi 12 au départ, formalité d’inscription réduite à une participation de 5 €, boisson chaude ou froide, une pomme, une madeleine, et c’était parti.
10 d’entre nous optèrent pour le circuit moyen de 18 Km et deux autres pour le circuit court de 12.
Un carte-fiche et surtout un balisage parfait nous permirent d’effectuer ces parcours sans problème, à travers champs et vignes, le Pont Romain franchissant le ruisseau Seynes, puis ce fût un point relais avec brioche et boisson, la traversée de la D979 sécurisée par deux bénévoles équipés de gilets fluo.
 

.............................Fête de la Randonnée du Gard 2023
.............................Fête de la Randonnée du Gard 2023.............................Fête de la Randonnée du Gard 2023
.............................Fête de la Randonnée du Gard 2023.............................Fête de la Randonnée du Gard 2023

Enfin une légère grimpette nous permit d’atteindre le beau village de Sagriès que nous traversâmes en admirant façades et magnifiques glycines.
Enfin ce fût le  Pont des Charrettes avec les nombreux clients sortants du magasin Haribo chargés de bonbons !
Un très beau final avec le Château Bérard et le moulin de Carrière bien restauré. Et nous arrivâmes aux Arènes vers 14h 15 où nous attendait notre Président.
Une bien belle journée malgré le vent , qui aura démontré que les habitués du club de Randonnée des Angles se sont bien comportés.
 

.............................Fête de la Randonnée du Gard 2023
.............................Fête de la Randonnée du Gard 2023.............................Fête de la Randonnée du Gard 2023
.............................Fête de la Randonnée du Gard 2023.............................Fête de la Randonnée du Gard 2023
.............................Fête de la Randonnée du Gard 2023.............................Fête de la Randonnée du Gard 2023

La Rando, une affaire qui «marche » ! 

12 avril 2023 3 12 /04 /avril /2023 05:46

Nous étions 5 au départ de cette randonnée du Mercredi, le brouillard était un peu dissuasif mais la journée sera en définitive propice à randonner.
La chaîne des Dentelles de Montmirail est la partie la plus occidentale du massif des Baronnies et constitue la première avancée des Alpes dans la vallée du Rhône. Il s'agit d'une série de dalles rocheuses du Jurassique reposant sur des sols calcaires 
Départ de LAFARE. La première partie de la randonnée se fait sur une petite route bien pentue en guise d’échauffement. Au sommet point de vue sur la chaîne des Dentelles. Il manque un peu de soleil pour les mettre en valeur.
Nous prenons le chemin du Grand Montmirail et passons à proximité du domaine viticole CHERON. Nous randonnons parmi les vignes (GIGONDAS) et atteignons le carrefour du chemin de DURBAN.
Après avoir rejoint une piste forestière nous nous dirigeons vers la Tour SARASINE à signaux datant du XIIe siècle. Il ne subsiste que la base dominant le secteur SUD des dentelles de MONTMIRAIL. Son accès est un peu difficile.
 

.......................Autour Des dentelles de Montmirail
.......................Autour Des dentelles de Montmirail

Nous reprenons la piste en direction du col d’ALSAU. Nous arrivons bientôt au rocher du MIDI pour notre pique-nique mais avant, dans un dernier effort nous monterons à la table d’orientation avant de reprendre des forces.
Un vent frais nous invite à reprendre notre chemin vers le col du CAYRON. Nous passons à proximité de l’ancien village de LAFARE sous les voies d’escalade. Le village était alors à mi-côte sur la colline, où se situe toujours la chapelle Saint-Christophe. Ce fut là que Raymond de TURENNE installa une partie de ses troupes en janvier 1396. La ville de CARPENTRAS, menacée par cette présence, fait le siège de la ville par courtes périodes, avant de s’en emparer en août 1397. Le village est aussitôt détruit.
Afin d’éviter les lacets de la route nous prenons une petite sente assez escarpée pour rejoindre celle-ci et retrouver notre point de départ le village de LAFARE.
Merci aux participants à cette randonnée du mercredi. E§JJ
 

.......................Autour Des dentelles de Montmirail
.......................Autour Des dentelles de Montmirail
.......................Autour Des dentelles de Montmirail
.......................Autour Des dentelles de Montmirail
9 avril 2023 7 09 /04 /avril /2023 13:58

9 avril 2023, c’est jour de Pâques. Si tous les chemins mènent à Rome, certains peuvent passer par Montfrin en ce jour de résurrection pour la foi chrétienne. En fait de résurrection, on a eu le plaisir de retrouver Elodie, en bonne forme, pour cette rando que l’on a catalogué facile au programme de notre club.
Treize autres marcheurs ont testé l’arrivée du printemps dans notre région sur cette boucle autour de Montfrin et Théziers. Printemps assoiffé en cette année pauvre en précipitation. La végétation démarre, mais la luxuriance habituelle n’est pas au rendez-vous. Le sujet revient dans les conversations des amoureux de la nature que sont les marcheurs du club.
 

Le départ se fait du côté des arènes de Montfrin et le groupe rejoint aussitôt les bords du Gardon. Le profil de ce début de parcours est plat, entre vigne et cultures maraîchères. Ces dernières mettant la sagacité des randonneurs à l’épreuve pour déterminer quelle est la plante qui sort de terre. Nous avons quand même reconnu les salades. Ce sont les mêmes que celles qui poussent dans les supermarchés.

.........................Montfrin-Les Ruchers de Montagnac
.........................Montfrin-Les Ruchers de Montagnac
.........................Montfrin-Les Ruchers de Montagnac
.........................Montfrin-Les Ruchers de Montagnac
.........................Montfrin-Les Ruchers de Montagnac
.........................Montfrin-Les Ruchers de Montagnac
.........................Montfrin-Les Ruchers de Montagnac
.........................Montfrin-Les Ruchers de Montagnac
.........................Montfrin-Les Ruchers de Montagnac
.........................Montfrin-Les Ruchers de Montagnac
.........................Montfrin-Les Ruchers de Montagnac
.........................Montfrin-Les Ruchers de Montagnac
.........................Montfrin-Les Ruchers de Montagnac

Il nous faudra atteindre les hauteurs du Castellas de Théziers pour trouver les quelques courbes de niveau qui justifient les 280 m de dénivelé de cette randonnée. Position qui nous offre un point de vue circulaire sur les plaines environnantes, d’Aramon avec sa centrale qui vit ses dernières semaines (la destruction de la cheminée est planifiée le 7 juin de cette année), jusqu’à la courbe du Rhône et Nîmes dont on aperçoit les toits.

.........................Montfrin-Les Ruchers de Montagnac
.........................Montfrin-Les Ruchers de Montagnac
.........................Montfrin-Les Ruchers de Montagnac
.........................Montfrin-Les Ruchers de Montagnac
.........................Montfrin-Les Ruchers de Montagnac
.........................Montfrin-Les Ruchers de Montagnac
.........................Montfrin-Les Ruchers de Montagnac
.........................Montfrin-Les Ruchers de Montagnac

Après la lecture du paysage qui met le sens de l’orientation à l’exercice, nous repartons sur la ligne de crête pour descendre vers la Chapelle Saint-Amant de Théziers (12ème siècle) et son puits couronné d’une croix de Malte. Site qui outre son bosquet ombragé nous offre un endroit idéal pour la pause méridienne. Apéritif gouleyant proposé par Jean-Marc. Avec sa présence, nous sommes donc au courant des dernières péripéties de l’OM. Nul. Le score contre Lorient, pas l’OM voyons, qu’allez-vous imaginer ? Silence on mastique. Retour des conversations quand circulent les tablettes de chocolat. Y’a même le choix. Nature ou mandarine. C’est royal. Merci Michèle L.

.........................Montfrin-Les Ruchers de Montagnac
.........................Montfrin-Les Ruchers de Montagnac
.........................Montfrin-Les Ruchers de Montagnac
.........................Montfrin-Les Ruchers de Montagnac
.........................Montfrin-Les Ruchers de Montagnac
.........................Montfrin-Les Ruchers de Montagnac
.........................Montfrin-Les Ruchers de Montagnac
.........................Montfrin-Les Ruchers de Montagnac
.........................Montfrin-Les Ruchers de Montagnac

Il n’y a plus de chocolat lorsqu’on repart. La brise du matin s’est essoufflée. Le chemin pour la deuxième partie de notre périple se fait sous les rayons d’un soleil qui fait tomber les derniers coupe-vent et polaires. Nous rejoignons le GR42 qui nous fait faire une brève incursion dans Théziers par la bien nommée montée des escaliers. Le village est calme. C’est l’heure de l’assoupissement après un repas que l’on sait plantureux en cette fête pascale dans les vieilles maisons de Théziers. 
Retour dans la plaine avant la dernière ascension (C’est la dernière Sandrine, je te le promets) vers les hauteurs de Montfrin, modeste mais malaisée avec ces galets qui mettent les chevilles à l’épreuve et obligent à la vigilance. Nous voici à pied d’œuvre pour aborder les deux autres sites du patrimoine qui confèrent à cette randonnée son intérêt culturel : les ruchers de Montagnac et le château de Montfrin. 
 

.........................Montfrin-Les Ruchers de Montagnac
.........................Montfrin-Les Ruchers de Montagnac
.........................Montfrin-Les Ruchers de Montagnac
.........................Montfrin-Les Ruchers de Montagnac
.........................Montfrin-Les Ruchers de Montagnac
.........................Montfrin-Les Ruchers de Montagnac
.........................Montfrin-Les Ruchers de Montagnac

Les premiers sont une exception remarquable qui valurent une seconde vie à la carrière de pierre d’où furent tirées les pierres qui ont bâti Montfrin. Soixante-seize niches ont été creusées au XVIIIème siècle dans les pans verticaux de l’ancienne carrière calcaire pour y abriter des ruches. Les abeilles y étaient à l’abri du Mistral et avaient tout loisir de polliniser les fruitiers environnants et prodiguer à leurs gardiens, lesquels vivaient dans leur proximité dans deux habitations troglodytiques creusées dans les mêmes falaises, la douceur sucrée avant que n’existe celui que l’on trouve désormais partout, même dans le jambon, le croiriez-vous. Quelle époque ! Ce qui fait de cet endroit un lieu de mémoire de la cohabitation intelligente et prolifique entre l’homme et l’insecte indispensable à la vie. Et accessoirement un site agréable et reposant où ne manque désormais que le bourdonnement des butineuses pour ouvrir à la méditation sur ce que l’homme fait de son environnement.

.........................Montfrin-Les Ruchers de Montagnac
.........................Montfrin-Les Ruchers de Montagnac
.........................Montfrin-Les Ruchers de Montagnac
.........................Montfrin-Les Ruchers de Montagnac
.........................Montfrin-Les Ruchers de Montagnac
.........................Montfrin-Les Ruchers de Montagnac
.........................Montfrin-Les Ruchers de Montagnac
.........................Montfrin-Les Ruchers de Montagnac
.........................Montfrin-Les Ruchers de Montagnac

La fraîcheur ombragée de ce lieu magique n’est donc pas la seule attraction de Montfrin. La reprise du sac à dos nous conduit vers son château qu’il est possible d’aborder par un promontoire, lequel offre une vue splendide sur cet ouvrage dont les parties visibles de nos jours datent du XVIIème siècle. Mais édifié, comme souvent sur position dominante, à l’abri des caprices du Gardon en l’occurence, sur les pierres d’édifices plus anciens, dont certaines de l’époque romaine. Château acquis en 1925 par la famille Servan-Schreiber, dont un descendant y gère aujourd’hui une exploitation oléicole et vinicole renommée en arboriculture bio.

.........................Montfrin-Les Ruchers de Montagnac
.........................Montfrin-Les Ruchers de Montagnac
.........................Montfrin-Les Ruchers de Montagnac
.........................Montfrin-Les Ruchers de Montagnac
.........................Montfrin-Les Ruchers de Montagnac

Il ne reste alors que quelques centaines de mètres pour rejoindre notre point de départ. Les boissons chaudes ont pour la première fois cette année laissé place à d’autres dont la fraîcheur est un réconfort aux marcheurs ayant goûté aux rayons de soleil d’un printemps que l’on sait annonciateur d’un été moins propice à la marche. Profitons des quelques semaines à venir encore agréables à notre activité préférée.
 

.........................Montfrin-Les Ruchers de Montagnac
.........................Montfrin-Les Ruchers de Montagnac
.........................Montfrin-Les Ruchers de Montagnac

Merci à ceux qui nous font confiance pour les accompagner sur les itinéraires de notre belle région entre Ventoux et Pic Saint-Loup, à ceux qui s’occupent de la pause fraîcheur en fin de randonnée, au serre file de luxe qui remonte de temps en temps vers la tête de la course pour voir si tout va bien à la passerelle, et que vive l’esprit club. Il paraît qu’il y a bientôt un barbecue qui se profile dans le Drôme (le 23 de ce mois) après une rando adaptée pour la circonstance bien entendu. Les pâtissiers et pâtissières émérites à vos fourneaux !C’est vous qui ferez la conclusion sucrée de nos agapes. 
 

Merci Maurice pour ces quelques photos de la chapelle & du rucher et merci à Bruno pour la conduite et l'animation...
Merci Maurice pour ces quelques photos de la chapelle & du rucher et merci à Bruno pour la conduite et l'animation...

Merci Maurice pour ces quelques photos de la chapelle & du rucher et merci à Bruno pour la conduite et l'animation...

.........................Montfrin-Les Ruchers de Montagnac
.........................Montfrin-Les Ruchers de Montagnac
.........................Montfrin-Les Ruchers de Montagnac
.........................Montfrin-Les Ruchers de Montagnac
.........................Montfrin-Les Ruchers de Montagnac
.........................Montfrin-Les Ruchers de Montagnac
.........................Montfrin-Les Ruchers de Montagnac
3 avril 2023 1 03 /04 /avril /2023 14:30

En ce dimanche 2 avril, nous étions 9 à attendre le bus promis la veille par notre Président. Faute de bus (les poissons ne sachant pas conduire ce type de véhicule), nous prîmes nos voitures pour nous rendre à Cabrières d’Aigues, point de départ de notre randonnée de 22km et 1100m de dénivelé.
Au départ de la rando, un petit vent frais soufflait, mais il n’a pas remis en cause la détermination de nos randonneurs.
Nous traversâmes le village en direction du nord et des contreforts du Mourre Nègre. Une piste, d’abord de type DFCI puis plus étroite nous permit d’atteindre le pied du Mourre, où la véritable ascension débuta. En effet, ce furent près de 800m de dénivelé qui furent réalisés sur un peu plus de 7km… Chacun monta à son rythme, en admirant la plaine de la Durance et profitant du soleil lors de passage dans les trouées de la sylve.
 

L’arrivée à la crête fut le moment de revêtir les coupes vent, car à cette altitude et sans couvert boisé, le vent en provenance du Nord était quelque peu saisissant. Quelques minutes de pause et l’équipe repartit en direction du sommet, culminant à 1125m : l’antenne du Mourre Nègre !

..............................Le Mourre Nègre
..............................Le Mourre Nègre
..............................Le Mourre Nègre
..............................Le Mourre Nègre
..............................Le Mourre Nègre
..............................Le Mourre Nègre

En passant nous nous souvînmes du lieu de pique-nique proposé par Pierre-Jean lors de sa randonnée d’avril 2019 au même endroit ! (Les buissons étaient toujours là 😊)
Malgré l’heure ayant dépassé le méridien, nous poursuivîmes la randonnée afin de ne pas manger en plein vent. Nous nous arrêtâmes quelques kilomètres plus loin, à proximité de l’abri de berger de le Jasse où nous pûmes nous abriter du vent.
Grâce à la présence de Christophe, nous dégustâmes un délicieux gâteau nantais qui reçu les éloges qu’il méritait ! Je ne déméritais pas non plus avec mon cake banane chocolat (mais je m’incline bien volontiers devant le maître 😉).
 

..............................Le Mourre Nègre
..............................Le Mourre Nègre
..............................Le Mourre Nègre
..............................Le Mourre Nègre
..............................Le Mourre Nègre
..............................Le Mourre Nègre
..............................Le Mourre Nègre

La pause terminée, nous repartîmes par le vallon de la glacière afin de revenir progressivement sur le versant sud du Mourre Nègre. L’après-midi nous permis de réaliser le reste du dénivelé (environ 300m) et surtout le reste de la distance (près de 13km !).
En raison de l’horaire et du temps de trajet de retour vers Les Angles, la randonnée fut écourtée d’environ 2km, mais cela n’entama pas la bonne humeur de nos randonneurs qui dégustèrent avec plaisir la dernière verveine et le dernier chocolat chaud de l’année (place à la glacière estivale !).
 

..............................Le Mourre Nègre
..............................Le Mourre Nègre
..............................Le Mourre Nègre
..............................Le Mourre Nègre

Merci à Bruno pour les photos, à Christophe pour le gâteau et à Benoît, super serre-file qui a cru, l’espace d’une semaine devoir mener cette randonnée à ma place en raison de bouleversements d’agenda !


Merci aux autres participants et à l’ambiance de cette journée !

A bientôt sur les chemins !
Camille
 

26 mars 2023 7 26 /03 /mars /2023 16:39

Pour ce dernier dimanche de mars, nous sommes 7 courageux randonneurs sur le parking du forum pour nous rendre au Mont Serein. 
Cette magnifique randonnée nous permet de découvrir la face nord du mont Ventoux, mais également de parcourir un itinéraire entre forêt et ligne de crêtes et nous faire bénéficier de vues superbes sur la vallée du Toulourenc et des Baronnies.
Cette randonnée fait 18,8km avec un dénivelé de 800m, les bâtons sont fortement recommandés.
Vu le nombre de randonneurs, il n'y a pas de serre file pour cette journée.

Nous commençons notre randonnée au départ de la bergerie de l'Avocat pour nous rendre via un sentier sur un parcours découverte où 19 panneaux d'informations longent le chemin. Le site est assez joli par son esprit naturel et sauvage. Nous contournons le bas de la station à travers les bois où se mêlent des hêtres, des sapins, des épicéas

.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein

Notre route nous amène sur un belvédère avec une vue sur la vallée du Toulourenc. Une petite pause s'impose après une petite grimpette. Après cette petite halte nous continuons notre chemin en longeant un peu plus loin « l'abri du Contrat » afin de rejoindre l'artère principale nous emmenant au pied de l'ascension. 
Nous faisons une pause pour enlever quelques couches sur notre dos avant d'attaquer l'ascension. A cette occasion j'en profite pour apporter quelques recommandations à chacun.
Nous commençons la montée à travers la forêt sur un sentier bien dessiné.
Après quelques minutes d'ascension, la température devient de plus en plus froide avec un invité surprise « le vent », nous obligeant à nous couvrir plus chaudement.
 

.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein

Après quelques minutes d'ascension, la température devient de plus en plus froide avec un invité surprise « le vent », nous obligeant à nous couvrir plus chaudement.
Une fois bien couverts, nous continuons notre marche enchaînant les lacets lorsqu'à un moment et à notre grande surprise nous sommes tombés sur des chamois.
Repérés par ceux-ci nous sommes restés figés afin d'admirer le troupeau.
Après quelques minutes, nous continuons l'ascension où la végétation se fait de plus ne plus rare ,ce qui signifie que le sommet n'est plus très loin.
Après 1h15mn d'ascension, nous arrivons au sommet du Mont Ventoux, où un silence absolu y règne. En effet le sommet est encore fermé à la circulation. Nous profitons de ce moment pour nous hydrater et admirer le paysage. Un petit clin d’œil à la randonnée de la semaine prochaine avec la vue du Mourre Nègre au loin dans le Lubéron.
 

.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein

Nous repartons, direction le col des tempêtes ; le vent est parmi nous. A ce moment précis la température extérieure est proche de zéro degré voire négative.
Quand soudain et à notre grande surprise, la neige se joint à nous lors de notre descente sur la crête en direction de la balise de la Tête de la grave.
Quelques mètres avant cette balise, nous décidons de nous arrêter derrière des arbres à l'abri du vent afin d'y prendre notre pause repas. Nous apprécions notre repas avec en prime un gâteau au chocolat concocté par Claudine D. Après ce moment convivial, le temps était venu après 30mn de repos de repartir en direction de la Tête de la Grave.
 

.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein

Les flocons nous accompagnent toujours. A la balise, nous quittons le GR 4 pour descendre par un sentier pierreux. Nous nous trouvons rapidement dans la foret, ce qui nous permet d'être à l'abri du vent. Après quelques minutes nous rejoignons le GR9. 
Le paysage est magnifique dans le bois, avec des passages dans des pierriers. Dans notre avancée et en hauteur nous retombons sur un troupeau de chamois. Après cette petite halte, nous repartons sur le GR9 enchaînant les pierriers. 
 

.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein

Notre chemin nous amène au croisement avec le GR4 que nous avons pris le matin pour atteindre le sommet. Nous continuons sur le chemin qui permet d'atteindre la station du Mont Serein. Nous la traversons pour atteindre les voitures.
Après cette journée où les dénivelés étaient au rendez-vous, la glacière était présente et bien méritée, avec le gâteau au chocolat de Claudine. Ceux-ci nous ont permis de passer un dernier moment  convivial entre nous.
Je remercie les sept courageux pour cette belle journée en leur compagnie. 
Et merci à la météo de m'avoir permis de mener à bien ma randonnée avec en prime, la neige et les chamois comme cerise sur le gâteau.

A bientôt sur les chemins.
Benoît
 

ET POUR LE PLAISIR DES YEUX
ET POUR LE PLAISIR DES YEUX

ET POUR LE PLAISIR DES YEUX

.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein
.........................Le Mont Serein
19 mars 2023 7 19 /03 /mars /2023 13:27

De l’avis général des participants à cette rando, la Combe du Diable n’eut rien de diabolique. Rien en tout cas de nature à freiner les dix randonneurs qui ont osé affronter sa dénomination satanique. Dénomination dont je fus en peine de donner l’origine. Peut-être est-ce seulement dû au fait que cette combe est tentante comme le diable pour le randonneur. Car elle est fort belle, surtout en pareille saison d’éveil de la nature. Même si le manque d’eau conjoncturel la rend plus minérale que végétale.
Une fois n’est pas coutume c’est à la protection des bonnes sœurs de l’abbaye de Notre-Dame-de-bon-Secours que nous confions nos véhicules puisque le parking nous a été autorisé dans l’enceinte de l’abbaye de Blauvac. 
 

...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable
...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable
...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable

Départ en pente douce, en sous-bois vers les gorges de la Nesque, dans sa partie à sec la plupart du temps même hors période de sécheresse. L’eau y circule enfouie sous les cailloux blancs pour ne réapparaître au grand jour que plus en aval en différents endroits selon son débit du moment. Ce que les hydrogéologues appellent la « perte de la Nesque ». Ce comportement hydrologique autorise le balisage d’un sentier intitulé Fonds de Nesque qui emprunte le lit à sec la plupart du temps. Le lien ci-après détaille le comportement de cette rivière typiquement provençale : Lien à copier dans votre navigateur

https://www.lanesquepropre.com/367+de-la-source-a-sa-confluence.html

...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable
...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable
...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable
...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable
...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable
...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable
...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable
...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable
...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable
...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable
...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable
...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable
...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable

La Nesque traversée, à pieds secs donc, nous voilà à pied d’œuvre pour aborder d’un bon pied (encore un) la Combe du Diable. L’humidité de la nuit nous impose la prudence pour le franchissement des quelques parties d’affleurement rocheux dans le premier tiers de l’ascension. Ce qui au final s’avérera être un bien grand mot car le chemin qui circule en fond puis sur les flancs de la combe s’avère largement praticable au commun des randonneurs et finalement très agréable quand la météo est de la partie. 

...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable
...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable
...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable
...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable
...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable
...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable
...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable
...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable
...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable
...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable
...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable
...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable
...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable

La combe franchie nous voici en crête sur laquelle s’étire le GR91-GRP du Massif  du Ventoux. Il nous conduira jusqu’à Méthamis. Belle vue sur le Géant de Provence à partir de ces modestes sommets, en tous cas quand le temps le permet. Ce qui n’est pas le cas ce dimanche, un chapeau de nuages nous cache son sommet. Mais la pluie nous a épargnés et laissé jouir de notre sortie sous des températures clémentes.
Lorsque dans la conversation viennent s’insérer côte de bœuf, bon vin et autre préparation culinaire, c’est que l’heure du casse-croûte n’est pas loin. Et comme souvent le fait se confirme alors que le balcon pré-repéré au-dessus de Méthamis nous accueille à point nommé pour, à défaut de côte de bœuf, nous sustenter du pique-nique tiré du sac. 
 

...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable
...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable
...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable
...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable
...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable
...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable
...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable

Le sac une fois allégé de ce qui alourdit l’estomac, la descente vers Méthamis demande de l’attention. La pente est raide et les cailloux roulent sous les pieds. Mais c’est sans encombre que nous poursuivons sur ce GR91 et parvenons devant l’école communale, certes un peu désuète, mais encore active et témoin de la vie du village. Nous sommes au pied de la colline de Méthamis que nous gravirons par un sentier sur lequel tout écart est interdit tant il est jalonné de ces cactus invasifs en raquettes et figues de barbarie (au mois d’août pour ce qui est des figues).

...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable
...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable
...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable
...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable
...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable
...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable
...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable
...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable
...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable
...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable
...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable
...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable
...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable
...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable
...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable

Derrière l’église de Méthamis un autre balcon nous offre une vue plongeante sur la Nesque. Elle nous dévoile ses méandres profonds (toujours à sec) au pied du village. Nesque que nous franchissons sur le pont de Méthamis cette fois-ci avant d’aborder l’ascension du dernier col qui permettra d’admirer le village sur son piton rocheux par son côté Nord, après l’avoir abordé par son côté sud. A cet endroit il reste 3 kilomètres pour rejoindre l’Abbaye en traversant la large vallée en paysage de vignes au pied du Ventoux. Vallée qui sépare les deux pitons couronnés de leurs villages respectifs : Blauvac et Méthamis. 

...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable
...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable
...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable
...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable
...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable
...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable
...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable
...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable
...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable
...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable
...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable
...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable
...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable

Qu’importe la confrontation des chiffres de distance et dénivelé que chacun lit sur son appareil connecté au franchissement du portail de l’Abbaye. L’important est le plaisir d’avoir pu admirer le décor du massif du Ventoux, et pour certains le plaisir de l’effort physique. Après une visite à la boutique de l’Abbaye, il est temps de retrouver nos pénates et de s’autoriser la détente des muscles mis à contribution durant la journée. Détente bien méritée, donc sans scrupule, après cette journée au grand air entre pins et garrigues dont les effluves sont encore timides. Le printemps c’est pour demain.

...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable
...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable
...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable
...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable
...........................Abbaye de Blauvac-Méthamis-Combe du Diable

De la source à sa confluence

https://www.lanesquepropre.com/367+de-la-source-a-sa-confluence.html


Située en Provence, dans le nord du département du Vaucluse, la Nesque est une petite rivière de type méditerranéen.
Elle prend sa source à Aurel à 715 m d’altitude, sur le flanc Est du Mont Ventoux, au pied du collet blanc, au nord de la ferme des Fontaines, dans une zone classée en 1990 par l'Unesco


Réserve de Biosphére


Depuis son exsurgence, cachée dans les herbes, 10 métres plus haut, elle disparait pour s'engouffrer sous l'ancien bâtisse en ruine, autrefois moulin à eau à farine des Fontaines, d'une dérivation, elle coule vers une conque, pour filer et alimenter  le plan d'eau de la ferme des fontaines.


Elle coule en  direction du sud en se faufilant dans les champs de lavande, en contre bas de Sault ;
En traversant la plaine de Monieux, elle alimente le plan d'eau privé du grand Vallat, ainsi que le magnifique lac de la commune.
A partir de cet endroit, le ruisseau disparaît dans les gorges de la Nesque sur une distance de 25kms. Il est court-circuité par le système karstique; Les hydrogéologues lui ont donné le nom de " Pertes de la Nesque"; la rivière devient souterraine. 
Subsistent néanmoins  quelques trous d'eau avec des truites farios  
de l'eau cristalline au fond des gorges, avec ... des truites


A la sortie des gorges, elle passe successivement  au pied de 8 villages, Méthamis, Blauvac, Malemort du comtat, Venasque, St Didier, le Beaucet, la Roque sur Pernes, et Pernes les Fontaines.
Une quinzaine de torrent, riaille, rieu, ruisseau, ravine, viennent former son chaînage.
Dans la plaine du Comtat Venaissin, La sorgue de Velleron est là à quelques encablures, sa jonction est imminente ; sa route se termine après un dénivelé  de 650 m .et une course de 53,3 km ; son point de confluence se situe à 150 m en aval du Pont de Capelly à Pernes les Fontaines. 
Le parcours du cours d'eau vers l'aval se succède de la rivière la Sorgue de Velleron, à la rivière l'Ouvéze, à Bédarrides, puis le Rhône à Sorgues, et la Méditerranée à Port Saint Louis du Rhône.
Point de confluence avec la Sorgue de Velleron, 150 m en aval du Pont de Capelly


Les réactions


1/Bonjour-Peut-on situer la source, car il y en a plusieurs dans le secteur
(exemple au château de Coudray) celle qui est captée est-ce la vraie.
J'ai commencé à parcourir la Nesque, en prévision d'aller de sa source à la Sorgues de Velleron. 
2/Bonjour
Effectivement il y a plusieurs sources, mais la source officielle et principale se situe à 50 mètres au dessus de l'ancien moulin à blé et de l'ancienne distillerie de lavande de la ferme des fontaines à Aurel. Pour cela vous devez prendre le chemin communal qui conduit à la ferme des fontaines depuis le château de Coudray, colonie de Pernes à Aurel.
 

12 mars 2023 7 12 /03 /mars /2023 15:21

Pour ce dernier dimanche de mars, avec un très beau soleil et sans vent en perspective, nous sommes 28 randonneurs sur le parking du forum pour nous rendre à Saint bonnet du Gard.
Nous nous sommes retrouvés sur le parking de la mairie du village, pour une randonnée de 16 km 380m de dénivelé.Camille est notre serre file pour cette journée. Nous serons en relation permanente avec les talkies -walkies. Ceux-ci seront utiles du fait du tracé non balisé, de sentiers assez déroutants et du nombre de randonneurs.
 

..........................Saint Bonnet du Gard-Domaine Saint Privat
..........................Saint Bonnet du Gard-Domaine Saint Privat
..........................Saint Bonnet du Gard-Domaine Saint Privat

Nous commençons notre randonnée  par prendre un PR en empruntant un sentier qui nous permet de quitter le village. Une fois en dehors de celui-, nous quittons ce PR pour prendre un chemin situé entre les vignes. Nous montons tranquillement jusqu'à une cabane de chasseurs où un sentier très étroit non balisé se dessine. Nous l'empruntons comme vous pouvez vous en douter. Celui-ci étant sur la même courbe de niveau pendant quelque temps, les participants s’en donnent à cœur joie à papoter tout en admirant le paysage s'ouvrant devant nous. 

..........................Saint Bonnet du Gard-Domaine Saint Privat
..........................Saint Bonnet du Gard-Domaine Saint Privat
..........................Saint Bonnet du Gard-Domaine Saint Privat
..........................Saint Bonnet du Gard-Domaine Saint Privat
..........................Saint Bonnet du Gard-Domaine Saint Privat
..........................Saint Bonnet du Gard-Domaine Saint Privat
..........................Saint Bonnet du Gard-Domaine Saint Privat
..........................Saint Bonnet du Gard-Domaine Saint Privat
..........................Saint Bonnet du Gard-Domaine Saint Privat
..........................Saint Bonnet du Gard-Domaine Saint Privat

Nous passons de la garrigue aux champs d'oliviers pour retourner dans la foret. Ce sentier très agréable nous amène aux portes du village de Lédenon où nous pouvons admirer au loin le château.  
Nous continuons notre marche pour atteindre le circuit automobile de Lédenon, où visiblement vu le bruit, des motos sont en train de rouler. 
 

..........................Saint Bonnet du Gard-Domaine Saint Privat
..........................Saint Bonnet du Gard-Domaine Saint Privat
..........................Saint Bonnet du Gard-Domaine Saint Privat
..........................Saint Bonnet du Gard-Domaine Saint Privat
..........................Saint Bonnet du Gard-Domaine Saint Privat
..........................Saint Bonnet du Gard-Domaine Saint Privat

Nous contournons le circuit par le gauche pour atteindre une DFCI balisée. Le soleil est lui aussi de sortie. Arrivés à une citerne, nous la contournons sur la gauche pour emprunter un chemin qui va nous emmener au domaine de Saint Privat.          Après quelques minutes, nous arrivons au portail du domaine. Ce site est privé mais nous avons l'autorisation d'y rentrer. Nous passons sur la gauche du  portail pour y prendre un chemin nous permettant après quelques minutes d'admirer le domaine par le haut avec une vue sur le gardon, puis par la suite de voir le pont du Gard sous un angle inhabituel. Après quelques minutes, nous reprenons notre marche avec une descente qui amène au domaine de Saint Privat
 

..........................Saint Bonnet du Gard-Domaine Saint Privat
..........................Saint Bonnet du Gard-Domaine Saint Privat
..........................Saint Bonnet du Gard-Domaine Saint Privat
..........................Saint Bonnet du Gard-Domaine Saint Privat
..........................Saint Bonnet du Gard-Domaine Saint Privat
..........................Saint Bonnet du Gard-Domaine Saint Privat
..........................Saint Bonnet du Gard-Domaine Saint Privat
..........................Saint Bonnet du Gard-Domaine Saint Privat
..........................Saint Bonnet du Gard-Domaine Saint Privat

Nous arrivons à l'arrière du domaine, nous pouvons y voir un jardin à la française. Le château a été construit sur une villa gallo-romaine d'où les cuves qu'on a pu voir et qui devaient servir de réservoir d'eau.

..........................Saint Bonnet du Gard-Domaine Saint Privat
..........................Saint Bonnet du Gard-Domaine Saint Privat
..........................Saint Bonnet du Gard-Domaine Saint Privat
..........................Saint Bonnet du Gard-Domaine Saint Privat
..........................Saint Bonnet du Gard-Domaine Saint Privat
..........................Saint Bonnet du Gard-Domaine Saint Privat
..........................Saint Bonnet du Gard-Domaine Saint Privat
..........................Saint Bonnet du Gard-Domaine Saint Privat
..........................Saint Bonnet du Gard-Domaine Saint Privat
..........................Saint Bonnet du Gard-Domaine Saint Privat
..........................Saint Bonnet du Gard-Domaine Saint Privat
..........................Saint Bonnet du Gard-Domaine Saint Privat

Nous arrivons enfin face au château. Beaucoup de randonneurs sont étonnés de voir un tel lieu si près de chez nous et si peu connu. Nous pouvons voir à côté du château  les anciennes écuries ainsi qu'une chapelle.
A ce stade, un aller-retour est proposé aux participants pour aller voir la grotte de la Balauzière, située à 5 minutes du domaine. Certains ont préféré nous attendre tranquillement sous les pins du domaine. Quant aux autres, nous sommes partis à la découverte de cette grotte. Ce site préhistorique est situé sur la commune de Vers Pont du Gard. Au moyen âge, un ermitage a été construit autour de la grotte, englobant celle-ci. Le bâtiment est aujourd'hui en ruine. Celle-ci n'est pas évidente à trouver ; en effet son accès se trouve derrière un ancien mur de l'ermitage. Certains randonneurs iront voir à l’intérieur de la grotte. Après quelques minutes, nous repartons rejoindre les autres près du domaine.

..........................Saint Bonnet du Gard-Domaine Saint Privat
..........................Saint Bonnet du Gard-Domaine Saint Privat

Une fois regroupés, nous repartons, direction Le Pont du Gard, par une allée bordée de part et d'autre d'arbres plus hauts  les uns que les autres. Une fois franchi le portail, nous nous installons au bord du Gardon au soleil afin d'y faire la pause pique-nique. En effet il est 12h50, le repas se fait attendre pour tout le monde. 

..........................Saint Bonnet du Gard-Domaine Saint Privat
..........................Saint Bonnet du Gard-Domaine Saint Privat
..........................Saint Bonnet du Gard-Domaine Saint Privat
..........................Saint Bonnet du Gard-Domaine Saint Privat

Après une pause d'une heure au bord du Gardon, nous reprenons notre chemin en prenant une combe non balisée. Nous repartons tranquillement sur un sentier ombragé avec des jolies petites montées. L'ambiance est au beau fixe dans le groupe malgré les kilomètres dans les pattes. Une des dernières montées nous amène sur un sentier totalement sauvage apprécié par le groupe.
La sortie de cette combe nous amène sur une DFCI où nous nous regroupons afin de reprendre notre souffle. Après cette petite pause, nous repartons sur un chemin. La descente se fait dans la bonne humeur avec en point de mire le village de départ.
Un dernier sentier sauvage, non balisé et assez étroit, permet de nous retrouver dans la plaine.
 

..........................Saint Bonnet du Gard-Domaine Saint Privat
..........................Saint Bonnet du Gard-Domaine Saint Privat
..........................Saint Bonnet du Gard-Domaine Saint Privat
..........................Saint Bonnet du Gard-Domaine Saint Privat
..........................Saint Bonnet du Gard-Domaine Saint Privat
..........................Saint Bonnet du Gard-Domaine Saint Privat
..........................Saint Bonnet du Gard-Domaine Saint Privat
..........................Saint Bonnet du Gard-Domaine Saint Privat
..........................Saint Bonnet du Gard-Domaine Saint Privat

Notre randonnée se termine à 28 randonneurs (autant qu'au départ – quelle bonne nouvelle) avec un retour aux voitures vers 15h15. Ce temps exceptionnel pour ce mois de mars nous a permis de savourer notre moment de convivialité autour de la glacière aux voitures.
Après cette belle journée, chacun est reparti chez soi pour une nouvelle semaine.
 

..........................Saint Bonnet du Gard-Domaine Saint Privat

Je remercie les participants pour cette belle journée en leur compagnie. Merci à Camille, notre serre file du jour.
Merci pour votre confiance.
A bientôt sur les chemins. Benoît
 

5 mars 2023 7 05 /03 /mars /2023 12:42

Cette randonnée devait à la base être menée par Joël. A cause de soucis de santé, celle-ci est menée par Benoît avec le tracé élaboré par la reconnaissance de Joël.
Pour ce premier dimanche de mars avec des températures estivales annoncées sur site,  la randonnée, qui fait 15,5 km avec un dénivelé de 300m, démarre de la mairie d'Allègre les Fumades.  Nous sommes 17 randonneurs, dont quatre personnes en randonnée découverte, sur le parking du forum pour se rendre à son  départ à 1h d'Avignon.  A ma grande et bonne surprise, un grand retour de Jean Luc parmi nous après deux ans d'absence. Sandrine est notre serre file officielle pour la journée, et, les recommandations  habituelles énoncées aux participants, nous commençons notre marche au départ du parking de la mairie, par un sentier à travers un bois nous permettant de nous mettre en jambe tranquillement.
 

..................................Les Fumades-Le Château d'Allègre
..................................Les Fumades-Le Château d'Allègre
..................................Les Fumades-Le Château d'Allègre
..................................Les Fumades-Le Château d'Allègre

Nous traversâmes le cours d'eau « l’Auzon » avant d'atteindre le village du même nom. Sur notre chemin nous rencontrons de très beaux chevaux, puis nous franchissons la D7 avec prudence. 
Arrivés à la « Bégude », nous empruntons le PR sur notre droite nous emmenant au mas d'Allègre.
Nous le contournons sur la gauche pour atteindre le parking situé au pied du château d'Allègre. Une ascension nous attend, nous permettant d'atteindre le château. Chacun monte à son rythme. 
 

..................................Les Fumades-Le Château d'Allègre
..................................Les Fumades-Le Château d'Allègre
..................................Les Fumades-Le Château d'Allègre
..................................Les Fumades-Le Château d'Allègre
..................................Les Fumades-Le Château d'Allègre
..................................Les Fumades-Le Château d'Allègre
..................................Les Fumades-Le Château d'Allègre
..................................Les Fumades-Le Château d'Allègre
..................................Les Fumades-Le Château d'Allègre
..................................Les Fumades-Le Château d'Allègre

Arrivés sur le site vers 11h10, je donne quartier libre aux randonneurs afin que ceux-ci le visitent à leur rythme. 

Visite du château d'Allegre
Visite du château d'Allegre
Visite du château d'Allegre
Visite du château d'Allegre
Visite du château d'Allegre
Visite du château d'Allegre
Visite du château d'Allegre
Visite du château d'Allegre
Visite du château d'Allegre
Visite du château d'Allegre
Visite du château d'Allegre
Visite du château d'Allegre
Visite du château d'Allegre
Visite du château d'Allegre
Visite du château d'Allegre
Visite du château d'Allegre
Visite du château d'Allegre
Visite du château d'Allegre
Visite du château d'Allegre
Visite du château d'Allegre

Visite du château d'Allegre

Après 20 minutes nous repartons pour notre dernière ascension de la matinée. En effet un sentier nous emmène à la chapelle Saint Saturnin où nous ferons notre pause pique nique au soleil face au Mont Bouquet. Nous sommes dans les temps, arrivé à 12h00, nous prenons le temps de savourer ce moment convivial entre nous avec en prime des cookies concoctés  par Camille. 

La Chapelle sur son piton & ses vestiges
La Chapelle sur son piton & ses vestiges
La Chapelle sur son piton & ses vestiges
La Chapelle sur son piton & ses vestiges
La Chapelle sur son piton & ses vestiges
La Chapelle sur son piton & ses vestiges

La Chapelle sur son piton & ses vestiges

Pause pique nique
Pause pique nique
Pause pique nique

Pause pique nique

Après 45mn de pause, nous repartons tranquillement par un petit sentier caillouteux en crête. Ce sentier est très agréable à faire. Celui-ci nous permet d'atteindre la D37 que nous traversons afin de rejoindre le lit d'un cours d'eau à sec « Le Ravin de Serre Fourré » suivi de « L'Argensol » qui lui à notre grande surprise, coule avec une eau très claire. Nous le longeons avec un arrêt sur un pont nous permettant de faire une photo de groupe.

..................................Les Fumades-Le Château d'Allègre
..................................Les Fumades-Le Château d'Allègre
..................................Les Fumades-Le Château d'Allègre
..................................Les Fumades-Le Château d'Allègre
..................................Les Fumades-Le Château d'Allègre
..................................Les Fumades-Le Château d'Allègre
..................................Les Fumades-Le Château d'Allègre
..................................Les Fumades-Le Château d'Allègre
..................................Les Fumades-Le Château d'Allègre
..................................Les Fumades-Le Château d'Allègre
..................................Les Fumades-Le Château d'Allègre
..................................Les Fumades-Le Château d'Allègre
..................................Les Fumades-Le Château d'Allègre
..................................Les Fumades-Le Château d'Allègre
..................................Les Fumades-Le Château d'Allègre

Après cette petite pause, nous repartons pour arriver à « La Bégude ». Nous la traversons pour aller au hameau de « Arlende » où se trouve une pisciculture « La ferme de la Fontaine ». Celle-ci élève différentes espèces de truite. Quelques-uns font même des achats.
Après cette halte, nous repartons de la source d'Arlende pour rejoindre la D7 que nous traversons pour prendre un sentier qui amène au parking où se trouvent les voitures. 
 

..................................Les Fumades-Le Château d'Allègre
..................................Les Fumades-Le Château d'Allègre
..................................Les Fumades-Le Château d'Allègre
..................................Les Fumades-Le Château d'Allègre
..................................Les Fumades-Le Château d'Allègre
..................................Les Fumades-Le Château d'Allègre
..................................Les Fumades-Le Château d'Allègre
..................................Les Fumades-Le Château d'Allègre

Après cette journée printanière, la glacière était présente et bien méritée, offrant ainsi un dernier moment de convivialité entre nous.
Je remercie les dix-sept randonneurs pour cette belle journée en leur compagnie. Merci à Sandrine, notre serre file du jour. Merci à notre pâtissière du jour, Camille pour ses cookies au chocolat.
Et merci à Joël d'avoir proposé et organisé cette randonnée. Ce fut très agréable pour ma part de la mener .

 

A bientôt sur les chemins. Benoît

26 février 2023 7 26 /02 /février /2023 14:33

Bulletin météo du samedi 25 février à 13 heures : 110 Km/h de mistral pour le lendemain, jour de la randonnée, température du matin 4°C. Qui va affronter cela pour le plaisir de marcher dans la nature me suis-je demandé à ce constat ?
Pourtant à l’habituel lieu de rendez-vous le jour dit, nous sommes 13 décidés à ne pas se laisser voler une journée de marche par une météo inamicale. Et nous avons bien fait. Car parvenus à notre point de départ, Le Beaucet 40 km à l’est des Angles, le mistral se fait discret au point que nous le ressentons à peine. 
 

Il y a toujours de la place sur le parking des cimetières. C’est de cet endroit que nous abordons cette boucle centrée sur Venasque, classée moyenne avec ses 18 km annoncés et un dénivelé de 540 m. La sortie du Beaucet met d’emblée les organismes à contribution avant que d’être chauds. Un raidillon qui, même s’il est organisé en calade botanique, ne distrait pas suffisamment les esprits pour leur faire oublier les 80 m de dénivelé qu’il fait absorber. Fort heureusement une pente sévère a le mérite de raccourcir l’élongation et nous sommes très vite sur le GRP des Monts de Vaucluse. Sur un plateau, puis à flanc de falaise il va nous conduire jusqu’à Venasque. Village connu en autre saison pour la demie douzaine de variétés de cerises qui y sont cultivées. 

...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon
...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon
...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon
...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon
...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon
...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon
...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon
...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon
...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon
...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon
...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon
...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon
...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon
...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon
...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon

Venasque qu’on ne fera qu’effleurer, la visite du village n’est pas comprise dans le parcours. Après la halte au calvaire sur son rocher et la splendide vue qu’il offre sur le Ventoux, nous redescendons déjà vers la vallée de la Nesque. Elle est à sec en ce début d’année en déficit de pluie. Nesque que nous longeons sur un kilomètre avant de la traverser une seconde fois et entreprendre le consistant de la journée. Par le lieu-dit La Pérégrine, le ravin du Vas, le Défends et la piste de Chinardon il nous fait absorber 240 m de dénivelé et atteindre le point culminant de notre sortie de ce jour. Il est 12h30, le soleil donne le meilleur de lui-même en pareille saison, le vent s’est fait oublier, les conditions sont remplies pour que les estomacs le soit aussi. C’est la pause casse-croûte. 

...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon
...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon
...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon
...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon
...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon
...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon
...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon
...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon
...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon
...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon
...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon
...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon
...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon
...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon
...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon
...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon
...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon

Lorsque le signal du départ est donné, l’annonce d’une après-midi en pente douce donne de l’allant pour reprendre la route. La température se rafraîchit, le vent a décidé de se signaler à nouveau. L’abri des sentiers arborés sur le flanc sud des collines est donc le bienvenu pour poursuivre notre chemin. Au hameau de Camp long nous nous engouffrons dans la combe du Rieu, pour partie sur le GR91. Combe qui outre son magnifique paysage encaissé nous met à l’abri d’un vent. Il a manifestement décidé de confirmer la prévision des spécialistes, même si sur les contreforts des monts de Vaucluse il ne rivalise pas avec celui qui coupe le souffle dans la vallée du Rhône.

...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon
...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon
...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon
...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon
...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon
...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon
...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon
...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon
...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon
...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon
...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon

A ce stade, il reste quand même un ressaut à franchir pour ne pas se laisser gagner par l’euphorie du retour en pente douce : le franchissement du site d’escalade du Jouvenal. Pas de panique, il n’y a pas d’encordement au programme, le rocher se contourne par l’arrière avec un escalier qui, s’il n’a rien d’un ouvrage maçonné avec ses marches irrégulières qui font lever les genoux, est un don de la nature pour rejoindre le plateau du Jouvenal. Ce sera, c’est juré, la dernière difficulté de la journée.

...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon
...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon
...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon
...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon
...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon
...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon
...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon
...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon

La Pelade, le Dégoutaïre, le Barri, autant de noms inscrits sur les jalons du sentier de notre retour vers le Beaucet. Superbe piste, encore une, qui nous conduit à l’entrée du Beaucet de retour vers notre point de départ. La boucle est bouclée à 15h30. Les chiffres annoncés en termes de distance et de dénivelé sont tenus. La glacière est au rendez-vous grâce à ceux qui prennent la peine la préparer et l’apporter au départ. Glacière façon de parler car les boissons chaudes sont plus appréciées sous l’abri bus qui résonne du récit de nos pérégrinations en Monts de Vaucluse. Avec pour compléter l’agrément du randonneur le panier de bugnes de Claudine. On ne remerciera jamais assez ceux qui se donnent la peine de préparer ce petit supplément savoureux à partager avec le groupe de marcheurs et cultiver ainsi la cohésion et la bonne humeur.

Merci aussi Bruno pour cette superbe randonnée, une découverte pour certains, pour ta conduite parfaite, pour tes photos et le Relive. 

...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon
...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon
...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon
...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon
...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon
...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon
...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon
...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon
...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon
...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon
...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon
...........................Le Beaucet-Venasque-Chinardon

Club De Randonnee Des Angles

  • : CLUB DE RANDONNEE DES ANGLES
  • : Nous marchons le DIMANCHE, à la journée, en contact avec la nature, pour permettre à ceux qui travaillent de participer, dans une ambiance très conviviale. Nous organisons aussi des Week-End et une semaine en moyenne montagne fin Juin. Consultez les dernières informations à l'aide des onglets " Programme et Inscription", "Prochaine Rando" & "Actualités" . Pour nous CONTACTER (lien ci-dessous)
  • Contact

A LIRE EN PREMIER

Cher visiteur,

1/ En bandeau, il existe des liens directs avec les éléments les plus récents:

Dernier Programme, Prochaine Rando avec la Météo Autres Activités (avec Inscription), Actualités 30 (Revue de presse,Balises 30) site FFRP et Conseils aux Randonneurs, Évènements en cours.

2/Ci-dessous, vous avez des MENUS vous permettant d'accéder à l'ensemble du contenu suivant vos désirs: Recherche par mots clés, Toutes les Randonnées, Dernière Randonnée, Tri par Catégories...etc. 

3/ Enfin sur "Sites à Consulter" il y a quelques informations (glanées au cours de nos randonnées) qui peuvent être intéressantes. Certaines d'entre elles sont un peu "anciennes", mais il n'y a pas tous les jours des évènements "exceptionnels" à relater!...

N'hésitez pas à vous "promener" sur ce site.

A bientôt sur les sentiers!

Recherche Par Mots Clefs